Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


35ème Festival International du film de Toronto 2010

Publicado por Abel Carballiño activado 28 Septiembre 2010, 09:04am

Etiquetas: #cinéma

tiff.jpg

 

 

Devenu l'un des événements les plus importants en matière de cinéma, le festival de Toronto est considéré comme le premier festival de films en Amérique du Nord. C'est un des plus gros marchés du film au monde. Cette année le festival s'est déroulé du  09 Septembre 2010 au 19 Septembre 2010.

 

 

Films présentés au 

                             35ème Festival International du film de Toronto 2010

 

 

Potiche de François Ozon (France)
Sans Queue Ni Tête de Jeanne Labrune (France)
Yves Saint-laurent-pierre Bergé, L'Amour Fou de Pierre Thoretton (France)
Biutiful de Alejandro González Iñárritu (Espagne et Mexique)
Black Swan de Darren Aronofsky (USA)
Buried de Rodrigo Cortés (Espagne, USA)
American Beauty de Sam Mendes (USA)
Miral de Julian Schnabel (Grande-Bretagne, Israel, France)
Notre Jour Viendra de Romain Gavras (France)
Poetry de Lee Changdong (Corée du Sud)
Le Voyage Extraordinaire De Samy de Ben Stassen (Belge)
Oncle Boonmee - Celui Qui Se Souvient De Ses Vies Antérieures de (Apichatpong Weerasethakul)
Kaboom de Gregg Araki (USA, France)
Des Hommes Et Des Dieux de Xavier Beauvois (France)
Rio Sex Comedy de Jonathan Nossiter (France, Brésil)
Tamara Drewe de Stephen Frears (Grande-Bretagne)
The Town de Ben Affleck (USA)
Vous Allez Rencontrer Un Bel Et Sombre Inconnu de Woody Allen (Grande-Bretagne, USA, Espagne)
Film Socialisme de Jean-luc Godard (Suisse)

 

 

 

 

20 Septembre 2010 - The King's Speech obtient le Prix du public au festival de Toronto

 

KingSpeech.jpg

 

Le film The King'S Speech, relatant l'histoire de George VI qui vainquit son bégaiement pour assumer pleinement son rôle de roi d'Angleterre en temps de guerre, a gagné ce dimanche le Prix du public du Festival,  la distinction la plus convoitée de l'événement.

Ecrit par David Seidler et mis en scène par Tom Hooper, le film retrace les difficultés de George VI à son arrivée involontaire au pouvoir après l'abdication de son frère en 1936.

Colin Firth joue un roi tourmenté et Geoffrey Rush un thérapeute australien original, Lionel Logue, qui a aidé le monarque à contrôler son bégaiement.

Cette période était " un moment fascinant quand vous montrez la façon dont les médias ont transformé les institutions comme la monarchie... et la façon dont la direction (le leadership) doit agir ", a indiqué Tom Hooper lors de la première du film.

 

 

16 Septembre 2010 - A Toronto, Ken Loach presse le Canada d'accueillir les déserteurs américains

 

KenLoach.jpg

Le cinéaste britannique Ken Loach a profité de son passage mercredi au Festival de Toronto , où il présente son long-métrage ROUTE IRISH qui porte sur la guerre en Irak, pour exhorter le Canada à ne pas expulser les déserteurs de l'armée américaine venant chercher refuge.

Cinquante objecteurs de conscience américains se débattent actuellement avec la justice canadienne afin de ne pas être renvoyés de l'autre côté de la frontière. Une première Américaine qui avait déserté avait été expulsée aux Etats-Unis il y a deux ans. Dès son arrivée en territoire américain elle avait été condamnée à 15 mois de prison.

 

 

Festival de Toronto : la star de Buried évoque un tournage très éprouvant

Buried.jpg

 

L'acteur canadien Ryan Reynolds a raconté lundi au cours du 35ème Festival International du Film de Toronto 2010 qu'il avait été " émotionnellement et physiquement épuisé" par le tournage de Buried, nouveau long-métrage sur l'histoire d'un homme enterré vivant dans une caisse dans le désert irakien.

 

" Je ne me plaindrai plus jamais sur un tournage, aussi longtemps que je vivrai ", a dit Reynolds , que le thriller voit rester 90 minutes dans un cercueil alors que son oxygène s'épuise graduellement.

" C'était dur ", a-t-il résumé, évoquant " tout un spectre d'émotions humaines " ressenties par le héros au cours d'une conférence de presse en présence de l'auteur du scénario Chris Sparling et du metteur en scène RODRIGO CORTES

.
En tournant la première scène, Reynolds a perdu sa voix. " Cela a donné une étrange tonalité à ma voix et m'a forcé à la garder ensuite pendant 16 jours de tournage ".
" Je me levais le matin, mettais une serviette sur mon visage et hurlais jusqu'à ce que je sois tout rouge et que mes cordes vocales soient déchirées ", a-t-il raconté.


 

Guillaume CANET présente son film... avec difficultés techniques

canet.jpg

 

En arrivant samedi dans cette ville pour la première mondiale de son nouveau film, Les Petits Mouchoirs, Canet a découvert que l'appareil de projection dans la salle qui lui était réservée ne pouvait montrer le sous-titrage anglais.

" Pour un festival international, c'était un problème ", a observé l'acteur-réalisateur.

C'est là que Boyle ( Trainspotting, Slumdog Millionnaire )    est intervenu en proposant de déplacer la projection de son film 127 HEURES  vers une salle plus petite.

Canet et ses spectateurs ont marché dans les rues de Toronto jusqu'au cinéma retenu pour Boyle, tandis que ceux venus pour voir  127 HEURES  ont été priés d'attendre pendant une heure et demie l'installation d'un projecteur dans une autre salle, plus petite.

" J'étais déprimé et juste avant que je me suicide on m'a proposé d'aller dans un autre cinéma ", a dit Guillaume Canet, en remerciant publiquement Danny Boyle dimanche.
" Il ne faut pas trop s'énerver pour des choses comme cela ", a commenté le Britannique. Malgré tout, " ce festival est merveilleux ".


 

Sources: Extrait de la page officielle du Festival http://tiff.net/thefestival

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts