Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


chanson: ALAIN BASHUNG , " La nuit, je mens "

Publicado por Abel Carballiño activado 17 Noviembre 2012, 00:37am

Etiquetas: #Musique

 

LIVE.- Son dernier concert à l'Olympia - absolument fabuleux




 

 

 
Ce clip est une libre interpretation par le realisateur Jacques Audiard cette superbe musique d'Alain Bashung.
Le "GO" du début ne fait absolument pas partie de la video.
C'est l'émission de diffusion des clips qui commence...



On m'a vu dans le Vercors
sauter à l'élastique
Voleur d'amphores,
au fond des criques
j'ai fait la cour a des murènes,
j 'ai fait l'amour,
j 'ai fait le mort


T' étais pas née
A la station balnéaire
tu t' es pas fait prier
J' étais gant de crin, geyser
Pour un peu, je trempais
Histoire d'eau.

La nuit je mens.
Je prends des trains
à travers la plaine
La nuit je mens,
je m' en lave les mains.

J'ai dans les bottes
des montagnes de questions
où subsiste encore ton écho
où subsiste encore ton écho.

J'ai fait la saison
dans cette boîte crânienne
Tes pensées, je les faisais miennes
T'accaparer, seulement t'accaparer
d'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus,
des kilomètres de vie en rose,
un jour au cirque,
un autre à chercher à te plaire
dresseur de loulous
dynamiteur d'aqueducs

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
effrontément.

J'ai dans les bottes
des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho.

On m'a vu dans le Vercors
sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
au fond des criques
j 'ai fait la cour a des murènes
j 'ai fait l'amour
j 'ai fait le mort
T' étais pas née
La nuit je mens,
je prends des trains a travers la plaine
La nuit je mens ,

je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
où subsiste encore ton écho
où subsiste encore ton écho.

la nuit je mens...

 

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts