Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


CANNES, mille questions: Est-ce qu'on peut obtenir plus d'une palme ?

Publicado por Abel Carballiño activado 19 Mayo 2013, 08:55am

Etiquetas: #CINE:FestivalCannes

palmacannes
A partir de 1982, la Palme d'or devient outre le Grand Prix, le symbole et le logo du Festival, figurant chaque année discrètement sur l'affiche.

En 1990, pour le 43e Festival elle apparaît également sur l'affiche, dans un flou artistique qui permet à peine de la reconnaître.


affichecannes1990.jpg


A l'occasion du cinquantième anniversaire du Festival de Cannes en 1997, tous les metteurs en scène palmés d'or se sont réunis en jury pour récompenser un de leurs pairs, présent en sélection officielle ou hors compétition, mais jamais " palmedorisé ". Cette "Palme des Palmes"  est attribuée à INGMAR  BERGMAN  pour toute son oeuvre. Cette année 2011 la Palme d'honneur est attribuée à BERNARDO BERTOLUCCI .

 

 


             19104664-c 105 85 0-f jpg-q x-20090513 09432519104664.jpg-c_105_85_0-f_jpg-q_x-20090513_094325.jpg



Et les " double-palmés " sont...

Recevoir une Palme d'Or est à la fois un honneur et un moment fort dans la vie d'un cinéaste. Seuls cinq (plutôt six) réalisateurs font partie du club très fermé et très envié des " double-palmés " :

 

l'américain FRANCIS FORD COPPOLA pour 

CONVERSATION SECRÈTE (1974) et APOCALYPSE  NOW  (1979),

 

le danois BILLIE  AUGUST pour

PELLÉ LE CONQUÉRANT  (1988) et LES MEILLEURES INTENTIONS  (1992),

 

le japonais SHOHEI  IMAMURA  pour

LA BALLADE DE NARAYAMA  (1983) et  L'ANGUILLE  (1997),

 

Le yougoslave EMIR  KUSTURIKA pour

PAPA EST EN VOYAGE D'AFFAIRES (1985) et  UNDERGROUND (1995)

 

et enfin JEAN-PIERRE  et LUC  DARDENNE  pour

ROSETTA  (1999) et L'ENFANT  (2005).

 

 

 

Est-ce qu'un film en compétition

peut cumuler les prix ?


En 1991,  BARTON  FINK  réalisé par les FRÈRES  COEN  est présenté en compétition officielle. Il récolte alors la Palme d'or, le Prix de la Mise en Scène et le Prix d'Interprétation pour JOHN TURTURRO . Après cette consécration jugée excessive par la direction du Festival, le règlement est modifié.


Aujourd'hui (l'article 8 du Règlement 2009 le précise) un film ne peut recevoir qu'un seul des prix du palmarès.

 

Cependant, il est possible (uniquement sur dérogation du président du Festival), d'associer au Prix du scénario et au Prix du jury, celui de l'Interprétation masculine ou féminine.

 

  source: Dossier réalisé par Flora Zaghini pour  AlloCiné   en 2010

 

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts