Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


J'en crois pas mes yeux: La Pizza

Publicado por Abel Carballiño activado 27 Octubre 2010, 09:21am

Etiquetas: #Société - People

DÉDRAMATISER LES HANDICAPS GRÂCE À L'HUMOUR

 

 Le programme J’en crois pas mes yeux est né de l’association entre Jérôme Adam et Guillaume Buffet. Leur crédo : l’humour pour faire évoluer nos comportements et mieux communiquer quelles que soient nos différences.

 

Les vidéos J’en crois pas mes yeux s’inspirent de situations réelles issues du quotidien des personnes valides et handicapées. Des situations cocasses, toujours amusantes, parfois décalées, jamais blessantes…

 

Chaque saison met en avant des situations liées à un handicap et démontre que, Plutôt que d'essayer de penser à la place de la personne handicapée, il est tellement plus efficace et facile de briser la glace…

 

 

AUJOURD'HUI:

 

• Est-ce que les personnes aveugles vont au restaurant ?
• Comment manger ce que l'on ne voit pas dans son assiette ?
• Comment aider sans s'imposer ?

 

 


Pizza
envoyé par JCPMY.

 

 

 

Vous avez déjà remarqué, au restaurant, on a tous nos petites manies. Il y a ceux qui veulent toujours la sauce à côté (ou pas de sauce du tout). Ceux qui changent systématiquement de garniture. Ceux qui sont tellement à cheval sur la cuisson qu'ils demandent "entre bleu et saignant". Vous voyez le genre ?Il y a aussi ceux qui profitent de chaque repas pour découvrir un plat qu'ils ne connaissent pas, mais avec la recommandation du chef (elle est bonne, votre blanquette ?).Et puis, il y a ceux qui choisissent toujours pareil. Tomates mozza, en entrée, et pavé saignant. Avec des frites. C'est leur choix.

Bien souvent les personnes souffrant d'un handicap visuel se retrouvent dans la dernière catégorie. Toujours pareil. Mais pour eux, ce n'est pas forcément un choix. Plutôt une obligation. Choisir toujours pareil à la boulangerie devant un rayon de gâteaux ou de sandwiches, face à l'étal du primeur ou la carte du restaurant entre les mains, y'a plus fun ! Mais, difficile de faire autrement... déranger son voisin à chaque fois, faire perdre du temps aux autres, attirer l'attention sur soi... pas toujours facile. Alors, tant pis, on se limite... Et une pizza au fromage de plus, une.

 

 

 


 • Qu’est-ce que je peux faire ?

Vive la découverte ! Au delà du fait que découvrir une carte de restaurant, un étal, ... est toujours un moment agréable dont on ne profite pas assez, le partager avec une personne déficiente visuelle peut tout changer ! Alors, quel que soit le lieu ou le contexte, si vous en avez l'occasion  :

-  Prenez le temps d’énumérer les différentes options et choix possibles
- Indiquez les nouveautés et offres du moment.

Dans un restaurant ou lors d’un repas entre amis, voici une liste de conseils pour aider à passer une bonne soirée et diminuer le sentiment d’inconfort :

• Pour commencer, si la personne déficiente visuelle n’a pas rangé elle-même son manteau, dites-lui précisément où vous avez accroché / rangé son manteau.

• Posez sa main sur le dossier de la chaise pour qu’elle s’oriente et s’asseoit sans difficulté

• Prévenez la personne qu’elle est servie, que les plats et boissons sont arrivés ou dites ce qui est à disposition sur la table : il est toujours désagréable de se rendre compte à la fin de l’apéritif qu’il y avait des gâteaux pour agrémenter les boissons…

• En la servant à table, vous pouvez lui dire : « Votre verre est à droite devant vous » ou « Votre apéritif est à votre droite ».

• Selon la présentation plus ou moins élaborée du plat, vous pouvez lui indiquer ce qui figure dans son assiette : « En haut à gauche, tu as un tian de légumes ». Demandez-lui au préalable si elle souhaite vos indications ou non. Certaines personnes déficientes visuelles se repèrent sur le modèle du cadran de l’horloge : « A 11h tu as le tian de légumes ».

• Ne vous imposez pas pour couper la viande ou tout autre aliment. Attendez que la personne vous demande votre aide. Dans la majorité des cas, elle n’aura pas besoin de vous.

• Si l’environnement est bruyant, pour interpeller une personne aveugle ou malvoyante, prononcez son nom si vous le connaissez ou touchez-lui le bras en même temps que vous vous adressez à elle : « Que désirez-vous boire, Monsieur ? » Ca vous évitera de parler dans le vide et de mettre la personne handicapée visuelle dans le doute « S’adresse-t-on à moi ? »

 

 

 

 

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts