Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


LE GRAND PRIX DES LECTRICES DE "ELLE"

Publicado por Abel Carballiño activado 27 Mayo 2010, 00:48am

Etiquetas: #Littérature

Le Grand prix des lectrices de Elle a couronné mercredi Véronique Ovaldé pour "Ce que je sais de Vera Candida" (L'Olivier), Eric Fottorino pour "L'homme qui m'aimait tout bas" (Gallimard) et Jesse Kellerman pour "Les visages" (Sonatine), ont annoncé les organisateurs.

Pour cette 41e édition, les 120 lectrices-jurées ont sélectionné ces oeuvres parmi les huit romans, huit documents et huit romans policiers retenus, précise le communiqué.

vERONIQUE-oVALDE.jpg

Véronique Ovaldé, lauréate du Grand Prix dans la catégorie roman, est née en 1972 en banlieue parisienne dans une famille qui ne lisait pas. Après un BTS Edition, elle suit des études de lettres par correspondance et publie en 2000 son premier livre, "Le sommeil des poissons" (Seuil). "Ce que je sais de Vera Candida", son septième roman, a déjà reçu le prix Renaudot des lycéens et le prix France Télévisions.

veracandida.jpg

« Quand on lui apprend qu’elle va mourir dans six mois, Vera Candida abandonne tout pour retourner à Vatapuna »

Elles sont quatre, de Rose Bustamente (la plus jolie fille de Vatapuna) à Monica Rose (son arrière-petite-fille) et c'est l'histoire de cette lignée uniquement féminine qui nous est racontée. Tout commence dans une petite île imaginaire d'Amérique du Sud, dans un temps indéfini qu'on croirait volontiers hors du temps, pour se terminer dans une ville contemporaine avec des faits très concrets. Comme si on se réveillait tout doucement d'un conte, comme si aussi la réalité ternissait tout. L'une d'entre elle quittera l'île, pour rompre la fatalité. C'est en tout cas ce qu'elles croient... ( De cuneipage.com)

 

Eric Fottorino, lauréat dans la section Documents, est né en 1960 à Nice. Entré au Monde en 1986, grand reporter puis rédacteur en chef, il en est aujourd'hui directeur de la publication et a déjà publié plusieurs livres dont "Baisers de cinéma" (Prix Femina 2007). "L'homme qui m'aimait tout bas" est un hommage à son père d'adoption, Michel, qui s'est donné la mort en 2008. Eric Fottorino vient de publier aussi "Questions à mon père" (Gallimard) sur son père biologique, Maurice, dont il avait, dit-il, cru pouvoir nier l'existence pendant de nombreuses années, avant de le retrouver au soir de sa vie et de le "reconnaître".

 

Fils d'écrivains, Jesse Kellerman, né en 1978 à Los Angeles et couronné par le Grand Prix dans la section Policier, a étudié la psychologie à Harvard. Après s'être lancé dans le théâtre, il publie son premier thriller, "Trouble", en 2007, encensé par la presse. "Les visages", un polar hors norme et obsédant, est le premier des ses romans publié en France. Lorsque Hélène Lazareff créa le Grand Prix des lectrices de Elle en 1969, c'était la première fois qu'un jury non professionnel récompensait un livre. En 1977, à la catégorie "roman" s'ajoutait une section "document". Puis il y a huit ans, les polars. Les lectrices ont ainsi découvert Fred Vargas, qui ne faisait encore frémir qu'un public confidentiel, Harlan Coben alors qu'il signait son premier roman, ou encore Dennis Lehane pas encore adapté au cinéma par Scorsese. Avant qu'ils ne deviennent des best-sellers, elles ont aussi eu des coups de coeur pour "Le secret" de Philippe Grimbert ou "Les âmes grises" de Philippe Claudel.

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts