Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


Les 23 petites phrases de Cannes 2012

Publicado por Abel Carballiño activado 26 Mayo 2012, 23:10pm

Etiquetas: #CINE:FestivalCannes

banner_with_button.png



"B"de Brandgelina 
"Ce qui est formidable avec Cannes, c'est que les Brangelina viennent ici, attirent la lumière, mais ils sont comme le cheval de Troie à l'intérieur duquel il y plein d'autres petits films intéressants qui bénéficient aussi de cette extraordinaire exposition". (Le cinéaste germano-turc Fatih Akin)

"C" de Cuba
"Oubliez les clichés, le régime ou pas le régime, les Cubains ont réussi à maintenir quelque chose que nous avons perdu dans notre décadence mondialisée, une relation humaine". (Le cinéaste palestinien Elia Suleiman)

"D" de Dolan (Xavier)
"Parfois, malgré nous, on est au bon moment au bon endroit, c'est la bonne température, la bonne caméra, on le sent dans son ventre".(Xavier Dolan, qui rpésentait "Laurence anyways")

"E" pour Exil
"A Dakar, il y a un jeu de mots sur "Barsak", qui signifie l'au-delà. On plaisante en disant que les embarqués des pirogues se dirigent vers le +Barsak+ ou le Barça", le club de foot de Barcelone. (Le cinéaste sénégalais Moussa Touré pour "La pirogue")

"F" de Feminisme
"Le sort des femmes qu'on ne respecte plus, qu'on n'écoute plus, qu'on renvoie derrière leurs fourneaux ou sous leur voile est plus important qu'une liste de films". Agnès Varda sur la polémique de l'absence de femmes cinéastes en compétition

…Fiesta
"Mon circuit classique, c'est de démarrer la soirée à l'Albane, avant de me mettre la tête à l'envers au Baron puis d'aller danser". (Un fêtard invétéré qui se lève trop tard pour fréquenter les salles de cinéma.

…Fin
"Mon film ne commence pas et ne se termine pas et je me suis rendu compte que c'est ce qui se passe dans la vraie vie".  Abbas Kiarostami ("Like someone in love")

…Fruits
"Festen c'était l'aboutissement de quelque chose, le film ultime : j'avais cueilli tous les fruits de l'arbre et soudain il ne restait plus rien". (Thomas Vinterberg, qui présentait cette anné "La chasse", à propos de son précédent succès)

"G" de Glasgow
"C'est toujours bien de contrarier les attentes, de surprendre. Si tu dis que tu prépares un film sur des jeunes chômeurs délinquants, les gens s'attendent à une tragédie".(Ken Loach en compétition avec "La part des anges")

…Gondry
"A l'école, moi j'étais toujours un peu à l'écart, plutôt chétif. J'observais la surenchère chez les garçons, les effets de groupe m'ont toujours fasciné." (Michel Gondry qui présentait "The we and the I")

"H" pour Humanité
"Pour moi, l'essence du cinéma c'est une personne, un visage qui parle, ce n'est pas épique, pas le Grand Canyon, mais un être humain qui s'exprime". (David Cronenberg, en compétition avec "Cosmopolis")

"L" de Leos (Carax)
"Je ne sais pas ce qu'est le public, des gens qui seront bientôt morts… Moi je fais des films privés".(Léos Carax qui présentait "Holy motors")

"M" de Marilon (Cotillard)
"Marion est une actrice très virile et très sensuelle, avec une autorité de jeu qui la rendait, seule, capable de passer de l'autre côté du mur". (Jacques Audiard à propos de Marion Cotillard ("De rouille et d'os").

…Météo
"Pourriez-vous me fournir deux palmes, s'il vous plaît, je dois sortir…" (David Lisnard, maire-adjoint de Cannes, dans un tweet adressé à Gilles Jacob)

…Minorités
"On est là, on existe, c'est du bon, c'est du lourd, c'est du vrai". (Rachid Djaïdani qui présentait "Rengaine", entouré de son équipe d'acteurs noirs et maghrébins

…Musique de film
"Il m'est arrivé de refuser des films en fonction du casting, parce que je n'avais pas envie de passer un ou deux mois de ma vie avec des personnages dont je n'aime pas le visage ou la voix". (Alexandre Desplat, compositeur)

"N" de Nicole (Kidman)
"Je n'ai pas encore vu le film, peut-être que lorsque je le verrai je me sentirai un peu mal à l'aise, mais c'est mon travail d'actrice".(Nicole Kidman à propos de "Paperboy"

"P" ee Podalydès
"C'était une façon de voir mon frère, sinon il est toujours par monts et par vaux". (Le réalisateur Bruno Podalydès, sur l'écriture du scénario de "Adieu Berthe" avec son frère Denis).

…Pattinson
"Je n'ai pas changé un seul mot, pas même la ponctuation (au scénario). Mais les acteurs ne sont pas censés être intelligents". (Robert Pattinson à propos de "Cosmopolis")

"R" de Resnais
"Je fais des films comme un bricoleur, j'essaye de ne pas me répéter. Si j'avais pensé à celui-ci comme un film-testament, je n'aurais jamais eu l'audace ou l'énergie de le tourner". (Alain Resnais, 89 ans qui oprésentait "Vous n'avez encore rien vu)

"S" de Socialiste
Au fait, bienvenue en France socialiste. Yes ! Il était carrément temps". (L'acteur britannique Tim Roth, président du jury Un Certain Regard).

"T"de Trintignant
"Je n'ai jamais travaillé avec un metteur en scène aussi exigeant et franchement je ne le conseille à personne. Il a fallu deux pigeons, parce que le premier avait craqué". (Jean-Louis Trintignant, à propos de son travail avec Michael Haneke dans "Amour")

"U" pour Urgence
"J'ai essayé de jouer ce rôle comme si c'était le dernier de toute ma vie". (L'acteur russe Vladimir Svirski, qui joue un paysan accusé à tort de collaborer avec l'occupant allemand dans le film ukrainien "Dans la brume")

 

vu dans Le Nouvel Observateur, dossier Cannes

 

 

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts