Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


LES VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2011

Publicado por Abel Carballiño activado 16 Febrero 2011, 00:14am

Etiquetas: #Musique Classique - Opéra

ClementineMargaine
La mezzo-soprano Clémentine Margaine reçoit la Révélation lyrique de l'année aux Victoires de la Musique Classique 2011.    AFP - Damien Meyer




Les Victoires de la musique classique ont été retransmises sur France 3 depuis la Cité des Congrès de Nantes

Créées en 1986, les  Victoires  ont démarré à 20h35 et ont retransmises en direct depuis la   Cité  des  Congrès de Nantes qui a accueilli fin janvier la très populaire Folle Journée de Nantes.   Comme à l'accoutumée, elles ont été présentées par Marie Drucker et Frédéric Lodéon et mises en musique avec le concours de l'Orchestre National des Pays de Loire,   sous la direction de  John Axelrod.  

Une Victoire d'honneur a été remise à la pianiste Brigitte Engerer.
BrigitteEngerer.jpg
« Brigitte Engerer est l'une des pianistes les plus brillantes et les plus originales de sa génération. Son jeu se caractérise par son sens artistique, son esprit romantique, son ampleur. La perfection de sa technique, ainsi que par une science innée d'établir le contact avec l'auditoire. » Ainsi parlait son professeur, Stanislas Neuhaus, avec qui elle a travaillé en Russie pendant 5 ans. Elle n'avait alors que 17 ans.
Brigitte Engerer est la pianiste qui a été lauréate des concours Tchaikovsky et concours Reine Elisabeth, qui a été l'invitée de Karajan pour les 100 ans de la Philharmonie de Berlin, elle y sera la soliste de deux concerts dirigés par Rostropovitch et Seiji Ozawa, qui a joué avec BarenboÏm à Chicago, invitée de Metha. La saison de Brigitte Engerer la conduit dans le monde entier. Elle ne donne pas moins de 110 concerts cette année, elle joue en Belgique, au Japon, en Allemagne, en Suisse, au Portugal, en Pologne, en Italie, Espagne. Elle participe chaque année, depuis sa création au festival de la Roque d'Anthéron, aux Folles Journées.




VicMusClas2.jpg

Côté révélations, la mezzo-soprano Clémentine Margaine, 28 ans, a été sacrée révélation lyrique de l'année. Elle se distingue aussi bien en récital que dans les rôles tels que "Carmen" de Bizet chanté l'été dernier à Saint-Céré.




 

 

 

VicMusClas3.jpg



Fabrice Millischer, trombone, est la révélation soliste instrumental. 

Fabrice Millischer s'impose à présent comme l'un des plus talentueux trombonistes de la jeune génération en se produisant dans différentes formations, en présentant à travers le répertoire l'évolution musicale de son instrument - de la sacqueboute au trombone moderne - , en s'investissant dans la diffusion et la création d'oeuvres de notre époque. De plus, il s'est fait remarquer en remportant le Premier Prix du prestigieux Concours International de l'ARD Munich en 2007, distinction décernée pour la première fois dans cette discipline. Né en 1985, Fabrice Millischer a un parcours musical riche et peu commun. Début de ses études musicales au Conservatoire de Toulouse, c'est au violoncelle et au trombone qu'il se distingue. Il se perfectionne ensuite au CNSMD de Lyon pour le trombone, tout en menant parallèlement ses études de violoncelle au CNSMD de Paris. Lauréat de nombreux concours internationaux, Fabrice Millischer a joué avec de prestigieux ensembles tels que « Le concert des Nations » de Jordi Savall, et s'est produit en soliste avec des orchestres tels que le Wiener Kammer Orchester sous la direction de Darrell Ang... Il joue en récital dans le monde entier, participe régulièrement à des festivals dédiés aux cuivres. Attiré par la pédagogie, il est depuis 2009 le plus jeune musicien à avoir reçu le titre de Professeur dans une Hochschule für Musik en Allemagne. Fabrice Millischer, artiste de la marque Antoine Courtois Paris, est actuellement Trombone-solo à la Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern.

 

 

 

 



Parmi les invités figuraient la soprano française Véronique Gens, le violoniste arménien Sergey Khachatryan, le pianiste français Franck Braley, le flûtiste français Alexis Kossenko, le clarinettiste français Philippe Berrod, le contre-ténor croate Max Emanuel Cencic, l'ensemble klezmer Sirba Octet, l'orchestrre baroque nantais Stradivaria, ou encore l'humoriste Michel Leeb...





 

 

 

Le   Palmarès


Soliste instrumental: Bertrand Chamayou, piano.

VicMusClas1.jpgRécompensé en 2006 par une Victoire de la Musique Classique dans la catégorie «Révélation Soliste instrumental de l'année», ce Grand Prix du prestigieux Concours international Long-Thibaud s'est imposé au cours de ces dernières années comme une personnalité majeure du monde musical. Doué d'une sonorité raffinée et d'une exceptionnelle virtuosité, Bertrand Chamayou aborde avec le même bonheur Liszt, Mendelssohn, Franck ou la musique de notre temps dans laquelle il excelle. Ses enregistrements ont reçu un accueil enthousiaste de la critique et ont été couronnés par Le Monde de la Musique (2008) ou la revue anglaise Gramophone (2010). Ses concerts le conduisent dans de très nombreux pays et il se produit dans les Festivals les plus renommés tout en s'adonnant à sa passion de la musique de chambre avec les plus grands interprètes du moment qui apprécient son intelligence pianistique et son sens de l'échange. En 2011, il jouera au Théâtre du Châtelet le Concerto d?Esa-Pekka Salonen et à travers le monde une intégrale des Années de Pèlerinage de Liszt pour célébrer le bicentenaire de la naissance du compositeur hongrois.


 

VicMusClas4-copia-1.jpg

 

Artiste lyrique: Katherine Deshayes, mezzo-soprano

A l'issue d'études au Conservatoire de Paris et l'obtention d'une licence en musicologie à la Sorbonne, Karine Deshayes rejoint la troupe de l'Opéra de Lyon puis les Arts Florissants de William Christie. Premier Prix du Concours des Voix d'or 2001, des Voix Nouvelles 2002, finaliste du Concours Operalia Placido Domingo, elle est nommée la même année dans la catégorie «Révélation de l'année Artiste lyrique» aux Victoires de la Musique Classique. Depuis, sa carrière a pris une dimension internationale aussi bien à New York, Barcelone, qu'à l'Opéra de Paris où elle a triomphé dans les rôles de Rosine du Barbier de Séville, d'Elena de la Donna del Lago et de Cherubin dans Les Noces de Figaro. Récitaliste de talent, elle a reçu pour son enregistrement de mélodies de Fauré avec la pianiste Hélène Lucas (Zig Zag Territoires) le Prix de l'Académie Charles Cros. Elle va se produire dans les Huguenots de Meyerbeer au Teatro Real de Madrid en février.

 

 

 

VicMusClas5.jpg

 

Compositeur: Thierry Escaich, Alleluias pro amni tempore.

 

Enregistrements: Ravel/ Les concertos pour piano, Pierre-Laurent Aimard, The Cleveland  Orchestra, Direction Pierre Boulez, Deutsche Grammophon

 

Détenteur de nombreux Prix au CNSMD de Paris où il enseigne depuis 1992 l'écriture et l'improvisation, Thierry Escaich est une figure majeure de la scène musicale contemporaine. Il mène une brillante carrière d'organiste concertiste et tient la tribune du grand orgue de l'Eglise Saint-Etienne-du-Mont à Paris où il succède en 1997 à Maurice Duruflé. Improvisateur talentueux dans la tradition de Franz Liszt et de César Franck, il est aussi un créateur imaginatif, original et flamboyant à l'inspiration fertile et au langage immédiatement reconnaissable, ouvert sans distinction au répertoire sacré et profane. Il obtient plusieurs Prix en tant que compositeur : celui des Lycéens en 2001, de l'Institut de France et de la musique symphonique pour l'année 2004 à la SACEM, ainsi qu'à deux reprises une Victoire de la Musique (2003 et 2006). Il vient de composer la musique d'un ballet pour le New York City Ballet créé à New York en mai 2010 ; de nombreux enregistrements tous largement récompensés témoignent de son art expressif. Un CD de pièces orchestrales paraîtra en avril 2011 chez Universal avec l'Orchestre National de Lyon et en solistes David Grimal, Nora Gubish et Thierry Escaich lui-même.

Le site officiel des Vixtoires de la Musique Classique    link
SOURCE: culturefrance2. / web Victoires Musique

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts