Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


Mort de Chabrol, cinéaste impertinent et prolifique. Extraits de ses films

Publicado por Abel Carballiño activado 12 Septiembre 2010, 15:47pm

Etiquetas: #cinéma

Chabrol

 

Lourde disparition pour le cinéma français...Claude Chabrol est mort ce matin. Réalisateur, scénariste et dialoguiste, il aimait plonger sa caméra au coeur des secrets de familles, de la bourgeoisie de province. Auteur de films grinçants amateur de polar, il aimait la vie et la bonne chère...

Né à Paris le 24 juin 1930 et mort à 80 ans ce 12 septembre 2010, Chabrol était l'auteur de dizaines de films, sombres et souvent malicieux, qui épinglaient la bourgeoisie française. Il fit partie avec Truffaut, Godard et Rohmer de la bande de jeunes cinéastes qui débutèrent comme critiques aux Cahiers du cinéma avant de bousculer le cinéma français dans les années 60 (Françoise Giroud les regroupa sous l'étiquette "nouvelle vague").


Claude Chabrol, immense cinéaste français, libre, impertinent, politique et prolixe. Me viennent en mémoire "Le Beau Serge", "Le Boucher" avec son actrice- fétiche la sublime Stephane Audran, "Violette Nozière", « Madame Bovary"... Et d'ajouter : "Merci Claude Chabrol, merci pour le cinéma", clin d'oeil au "Merci pour le chocolat" qui valut au réalisateur le prix Louis-Delluc en 2000.



Mais c'est dans le portrait ravageur des notables  qu'il excella ("Masques" etc...). Certains de ses meilleurs films  furent inspirés de fait divers réels, comme "Violette Nozière" (1978, d'après l'histoire vraie d'une parricide).


Une Violette Nozière interprétée par une stupéfiante Isabelle Huppert, qui deviendra, plus encore que Stéphane Audran,  son actrice fétiche ("La cérémonie", "Madame Bovary"...).

 

Amateur de polar, dans les années 80, Chabrol s'amusa (et amusa son public) avec une série de comédies policières dont le héros, l' "Inspecteur Lavardin", fut incarné par un Jean Poiret au mieux de sa forme, désinvolte, fureteur et gourmet.

 

RÉACTIONS

Gérard Depardieu : "Claude était la joie de vivre même, je n'arrive  pas à imaginer qu'il soit parti, à aucun moment il ne parlait de la mort", a dit  l'acteur. "Il avait cet amour de la nourriture, du partage, cet esprit drôle, il  avait tout, il avait l'histoire du cinéma, la passion, il avait aussi l'enfance,  il a le rire, il a aussi le plaisir".
Nicolas Sarkozy :   "Claude Chabrol était un grand auteur et un grand cinéaste. Il tenait de  Balzac pour la finesse de sa peinture sociale. Il tenait de Rabelais pour son  humour et sûrement aussi pour sa truculence, mais il était surtout lui-même dans  ses films comme dans sa vie.
Martine Aubry : "Le cinéma français tout entier  et la France perdent l'un de leurs géants. Chabrol  faisait partie de mon  quotidien comme de celui de beaucoup de Français: on attendait chaque année 'le  Chabrol' comme la promesse de poursuivre cette discussion avec 'le' cinéma.

 

 

  VIDÉO:

L' OEUVRE DE CHABROL EN 10 EXTRAITS

Voici la playlist de 10 extraits  de films qui parcourent l'oeuvre de Chabrol

 
source: France 3, Le Parisien (selection vidéos), Youtube

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts