Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


HAUSSMANN: QUI ÉTAIT L' HOMME QUI "DESSINA" PARIS ?

Publicado por Abel Carballiño activado 11 Enero 2013, 12:24pm

Etiquetas: #le personnage

haussmann-copia-1.jpg

Baron Haussmann ( 1809 - 1891 )  Préfet de la Seine  ( 1853 - 1870 )

Le 11 janvier 1891 est mort le Baron Haussmann. Le Musée Carnavalet nous fait découvrir  le portrait de l'homme qui a fait entrer Paris (en bien ou en mal, peu importe) dans l'ère des grandes capitales modernes.


Grand, vigoureux, plein d'énergie et de ruse, intègre, Haussmann, que ce portrait officiel fige un peu, a des qualités aussi grandes que ses défauts et une incontestable supériorité dont il est conscient et qui lui vaut de solides inimitiés.

C'est un homme qui subordonne tout à son projet. Bon orateur, écrivain adroit, il n'eut jamais le poste de ministre de Paris dont il rêvait, mais un siège au Sénat qui lui fournit une tribune parlementaire pour défendre sa politique de la ville.

Haussmann2.jpg


Il lie sa carrière au  prince-président Louis-Napoléon. En 1853, il est nommé préfet de la Seine, et se considère à Paris comme l'exécutant des projets de l'empereur.

Pour cela, il s'entoure des meilleurs collaborateurs : Eugène Belgrand, ingénieur, maître des eaux et des égouts de la Seine, et Jean-Charles Alphand, directeur des travaux de Paris, préposé aux promenades et jardins.


Haussmanns-Paris.jpg

En urbanisme, Haussmann est un classique et prône trois grands principes : rectitude des percements, ordonnance des immeubles et perspective des monuments. Pour mener à bien la réalisation du "nouveau Paris", il obtient de l'empereur une loi autorisant l'expropriation par simple décret du pouvoir exécutif et, pour le financement, la prise en charge d'une partie des travaux par l'État et l'autorisation d'avoir recours à l'emprunt. C'est à ce propos qu'il est violemment attaqué, en 1868, par Jules Ferry qui dénonce les comptes fantastiques d'Haussmann, ce qui amène le baron à donner sa démission.

 

 

source: Musée Carnavalet

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts