Overblog Seguir este blog
Edit page Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


La page de TAHAR RAHIM

 

 

 

 

taharRahim1

 

dates-clés de Tahar Rahim
4 juillet 1981 : naissance à Belfort
2005 : Tahar, l'étudiant de Cyril Mennegun
2007 : incarne Yazid Fikry dans la série La Commune
2009 : sortie d'Un prophète de Jacques Audiard.


 

2010, l'année Tahar Rahim

 

tahar-rahim-copia-1
Gala des Prix César 2010: Laura Smet, magnifique et en pleine forme, remet le premier César, celui du meilleur espoir masculin. Et sans surprise c'est Tahar Rahim qui le reçoit pour "Un prophète".

- "Vous avez déjà vu un Beur fondre ?". ( Tahar Rahim a grandi  à Belfort au sein d'une famille modeste originaire de la région d'Oran, Algérie)

taharRahim3

Drôle, émouvant, touché et touchant, le jeune garçon provoque les premières larmes de joie.
Quelques minutes plus tard, Tahar  obtient son second César de la soirée, celui du meilleur acteur. C'est historique. Jamais un acteur avait reçu en même temps  le César du meilleur espoir et du meilleur acteur  de l'année.

- "C'est incroyable. Vive le cinéma français" : le jeune homme a eu du mal à trouver ses mots.





tahar-rahim
Depuis son hallucinante prestation dans «un prophète» de Jacques Audiard, Grand Prix du dernier Festival de Cannes, Tahar Rahim s’est imposé dans le paysage cinématographique mondial.
Si bien il a été absent des listes des Oscars 2010, le jeune acteur a déjà reçu de nombreuses récompenses : le prix du meilleur acteur européen de l’année et le Prix Lumière 2010 du meilleur acteur français. Il reçoit aussi le Prix Patrick Dewaere


TaharMJose

...et il devient l'homme à la mode et de mode.







tr3

 

luomovogue
























                  VOGUE             



tr4
trmondino2Photos de MONDINO

trmondino3




Tahar Rahim,  nous livre son point de vue sur le cinéma de Jacques Audiard. Rencontre avec un acteur brillant.  



Et dans cet extrait il analyse le parcours de son personnage, Malik




A l’instar de Malik, le personnage qu’il interprète avec un naturel sidérant dans «un prophète», Tahar Rahim semble maîtriser à la perfection son ascension nouvelle. Ses choix impressionnent quant à sa maturité, même si l’homme se revendique cinéphile.

TaharRahim

 

   

 

...et   après  "Un Profète "

 

A l’instar de Malik, le personnage qu’il interprète avec un naturel sidérant dans «un prophète», Tahar Rahim semble maîtriser à la perfection son ascension nouvelle. Ses choix impressionnent quant à sa maturité, même si l’homme se revendique cinéphile.

news 5582 new


Ses projets suivants sont «Fleur / Love and bruises» , le nouveau projet du talentueux cinéaste Lou Ye, adapté d’un roman interdit en Chine intitulé «Bitch» de Jie Liu-Falin. L’auteur de «Nuits d’ivresse printanière», prix du scénario à Cannes en 2009,. Dans ce film, Tahar Rahim plonge une nouvelle fois ses personnages dans les tumultes d’une passion amoureuse avec le récit d’une relation charnelle entre Hua, jeune professeure de Pékin qui quitte la Chine pour Paris et Mathieu, un jeune ouvrier français  qui se lie d'une passion dévastatrice avec Hua, une professeur de Pékin exilée à Paris.



news 5582 user 25021

Coproduit par les sociétés Les Films du Lendemain et Why Not Productions, ce drame sentimental d'un budget de 3,2 millions d'euros sera distribuéen France par Wild Bunch.




" The  eagle " : Tahar Rahim en Prince Seal


eagle

 

Le Belfortain de 28 ans est également à l’affiche avec un petit rôle dans « The Eagle » de Kevin MacDonald («Le Dernier roi d’Ecosse), un western médiévalo-romain tourné en Ecosse. Tahar Rahim partagera l’affiche avec Jamie Bell, Channing Tatum et Mark Strong mais son rôle resterait mineur. Voici la bande annonce:



  L'adaptation d'un roman épique anglo-saxon de Rosemary Sutcliff. L'histoire se déroule au crépuscule de l'Empire Romain. Un officier est envoyé en Grande-Bretagne pour y enquêter sur la mystérieuse disparition de la Neuvième Légion, la plus célèbre de l'Empire, qui stationnait à la frontière avec l'Ecosse. Quatre mille soldats ont mystérieusement disparu, avec parmi eux le père de cet officier...


Dans Eagle, Tahar Rahim est méconnaissable sous une épaisse couche de maquillage dans la peau du prince Seal.

VOIR aussi, sur ce film  link


 

  " Aimer à perdre la raison " , de Joachim Lafosse
( on connait pas la sortie )


Film franco-belge , avec Gérard Depardieu, Emilie Dequenne, Tahar Rahim

Le film est inspiré d'un fait-divers qui a bouleversé la Belgique : plongée dans un climat
affectif insupportable, une mère a tué ses cinq enfants avant de tenter de mettre fin à ses jours.


Tout le monde se souvient en Belgique  de laffaire Lhermitte : une mère de famille, Geneviève Lhermitte, avait assassiné ses cinq enfants. Depuis la fin du procès, le réalisateur belge Joachim Lafosse a émis le souhait de réaliser un film ("Aimer à en perdre la raison") sur cette histoire tragique. Bouchaïb Moqadem, le père des enfants martyrs, s'y oppose et le fait savoir haut et fort




 

" Des hommes libres ": Tahar Rahim au París de 1942

 ( prochaine sortie )


En revanche, il joue les premiers rôles dans «Les Hommes libres» de  Ismaël Ferroukhi,  basé sur l’histoire vraie de Si Kaddour Ben Ghabrit, le fondateur de la Grande Mosquée de Paris, qui a sauvé des milliers de juifs et résistants lors de la Seconde Guerre Mondiale. Tahar Rahim sera Younes, un jeune Maghrébin vivant du marché noir, est contraint par la police de surveiller la mosquée.  Dans la mosquée, Younes rencontre le chanteur d'origine algérienne Salim Halali. Touché par sa voix et sa personnalité, il se lie avec lui, découvrant peu après qu'il est juif. Malgré les risques, Younes met un terme à sa collaboration avec la police. Entre Younes et Salim naît une amitié qui se développe au gré des évènements. Les lois anti-juives et la répression allemande n'empêchent pas Salim de continuer ses activités de chanteur. Mais l'étau se resserre peu à peu sur lui. Un soir, Salim est arrêté par la Gestapo qui le soupçonne de dissimuler son identité juive. Face à cette barbarie, Younes, l'ouvrier immigré et sans éducation politique, se métamorphose progressivement en militant de la liberté

 

C'est le second film du réalisateur marocain  Ismaël Ferroukhi, dont le premier film, Le long Voyage, a gagné  en 2004 le Lion d'Or du Festival de Venise.





 "   Black Gold  " de Jean Jacques Annaud

( en postproduction )


Blackgold1.jpg Le réalisateur Jean-Jacques Annaud vient de terminer le tournage  ( en Tunisie, désert lybien et au Qatar ) de sa nouvelle fresque, Black Gold, " La soif noire " . L'histoire ? Celle d'une rivalité entre deux émirs d'Arabie et de l'ascension d'un jeune prince dynamique qui va unir les tribus du royaume du désert.

 

 

 Produit par Tarek Ben Ammar, avec la participation de nombreux comédiens connus sur la scène mondiale dont le Français d'origine algérienne Tahar Rahim, dans le rôle principal, l'Espagnol Antonio Banderas, le Britannique Mark Strong.


blackgold2.jpg
   Tahar Rahim

 

 

blackgold3.jpgAntonio Banderas


 

Il s'agit d'une adaptation d'un roman de l'écrivain suisse Hans Ruesch "le plus lu dans le monde". L'histoire se passe dans les années 30 et raconte la vie d'Auda, le fils du roi Amar. Durant son enfance, le garçon se voit confié à Nesib, le souverain de l'Etat voisin, pour qu'une paix durable puisse être garantie entre les deux royaumes. Mais une fois Auda devenu adulte, son père déclarera la guerre à Nesib, une guerre dont le principal enjeu sera le pétrole.

). Le scénario est agrémenté d'une passionnante histoire d'amour, pour plus de suspens et d'attrait.



Biographie

Enfance et formation

Tahar Rahim a grandi dans le quartier des Résidences à Belfort ( une ville où "il n'y a pas grand-chose à faire" )  au sein d'une famille modeste algérienne originaire de Oran  .

Durant son adolescence, il passe son temps dans les salles de cinéma.

Il fait ses études au lycée Condorcet de Belfort  Puis ,  deux ans en fac de sport puis de maths-informatique  et ensuite il obtient une licence en  études cinématographiques à l'Université Paul-Valéry de Montpellier.  

  Par la suite, il a été formé au Laboratoire de l'acteur, sous la direction d'Hélène Zidi-Chéruy.C'est elle qui le dirige pour la première fois au théâtre en 2007 dans la pièce 'Libres sont les papillons'. Son interprétation d'un aveugle aux côtés de Lola Zidi lui vaut les faveurs de la critique. En parallèle, l'acteur débute au cinéma avec le film de genre 'A l'intérieur' de Julien Maury et Alexandre Bustillo.

"Je m'étais donné dix ans avant de penser à chercher ailleurs." Il cumule des jobs pour financer ses cours de comédie : "Le week-end, je travaillais en boîte de nuit, et la semaine, je gravais des logiciels informatiques."

Carrière cinématographique

Pendant qu'il poursuit ses études à la faculté, il joue dans le docu-fiction de Cyril Mennegun, Tahar l'étudiant qui s’inspire   largement de la vie du futur comédien.

 

Extrait du film "L'étudiant"




C'est un rôle proche de sa vie qui lance la carrière de Tahar Rahim au début des années 2000. Pour 'Tahar l'étudiant', Cyril Mennegun le dirige sous une forme oscillant entre documentaire et fiction. Le jeune homme y incarne un personnage inspiré de son quotidien de l'époque, celui d'un étudiant en sciences humaines livré à la précarité, au racisme et à l'éloignement vis-à-vis de sa famille.

 

 

 

Après ses études de cinéma, il participe à la série évènement de Canal+, la Commune, mettant en scène une cité difficile sur plusieurs épisodes. Tahar Rahim y joue Yazid, un adolescent violent cherchant à se venger d'un caïd.  Puis fait une brève apparition dans le film À l'intérieur d'Alexandre Bustillo et Julien Maury, la même année.

 

Voilà le Teaser de la  série diffusée sur CANAL + en  2007. 8 épisodes de 52 minutes :

 

 

 

En 2009, Jacques Audiard le pousse sur le devant de la scène en lui offrant le premier rôle de son film 'Un prophète', dans lequel il incarne un délinquant incarcéré à 18 ans. 

Lors de la présentation au Festival de Cannes le film a reçu un accueil critique très favorable lors de sa projection de la part de la presse, notamment quant à sa performance d'acteur       I

Ce rôle lui vaut le Prix du meilleur comédien européen 2009 et le Prix Lumière du meilleur acteur en 2010. Il remporte surtout le César du meilleur espoir masculin et celui du meilleur acteur lors de la 35e cérémonie des César le 27 février 2010, doublé qui constitue une première pour cette institution

 

 

 

"Naissance d'un acteur", programme SEPT À HUIT. On y  annonçait:  Rencontre avec un jeune homme qui pourrait devenir un monstre du cinéma.

 




Les pieds sur terre, Tahar fait toutefois face à une explosion de sa notoriété. Pour rester la tête froide, sa recette est simple et évidente : "J'ai une famille et des amis très clairs avec ça, qui me permettront toujours de voir mon propre reflet dans leurs yeux. Je ne suis pas dupe des moments exceptionnels que je vis." Il a aussi le coeur pris... mais ça, on n'a pas le droit de le dire !




Son facebook  link
Visionner les vidéos de la gala Prix Cesar 2010 sur Canal+  link

sources: Parismatch.com / Facebook / wikipedia

 

 

 

Cette page continue à être ajournée au four et à mesure.... Revenez de temps en temps

¡Somos sociales!

Ultimos Posts