Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

FRANCOFOLIES de Abel Carballiño

Le blog des mordus de France, de français, de francophonie... Para los locos por Francia, el francés, la francophonie...


HERMIONE EST ( aussi ) UN BATEAU

Publicado por Abel Carballiño activado 21 Diciembre 2013, 15:58pm

Etiquetas: #HISTOIRE, #Voyage -Visite

Hermione

L'Hermione, la Frégate de la Liberté

Effectivement, Hermione n'est qu'un personnage féminin célèbre depuis quelques années... A Rochefort ( Charente Maritime), depuis 1997, dans l’ancien Arsenal maritime, une équipe de passionnés , l'Association Hermione-La Fayette s'est lancée dans une formidable aventure, la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance

 

 


bordage asselin2 099414600 1502 15102009

PHOTO: Abel Carballiño


Ce grand navire en bois, témoin d’une période phare de l’histoire maritime française est reconstruit sous les yeux du public qui peut ainsi découvrir le travail des charpentiers, forgerons, gréeurs, calfats, voiliers.

Dès l’origine du projet, il s’agissait non pas uniquement de reconstruire au coeur de l’ancien arsenal de Colbert un navire du XVIIIème siècle, mais avant tout de faire partager au public cette aventure afin qu’il puisse en découvrir les grandes étapes.

 

calafatage

PHOTO: Abel Carballiño

 

 

 

 

         Pourquoi   reconstruire     l'Hermione ?


Parce qu'on a besoin de mémoire pour construire l'avenir.
Pour que vive la liberté, il faudra toujours que des hommes se lèvent et secouent l’indifférence ou la résignation

La Fayette a été l’un d’eux, il reste aujourd’hui un symbole. Reconstruire l’Hermione, la frégate qu’il emprunta pour gagner l’Amérique, c’est rendre à La Fayette un hommage authentique et conserver la mémoire d’une grande aventure de solidarité entre les hommes.



 

  Lafayette

 Lafayette à 23 ans

 

 

Reconstruire l’Hermione, c’est reconstituer un élément de notre patrimoine maritime. C’est engager un grand chantier au service de l’économie et de la culture de toute une région.


 



Lafayette et l'Hermione: petite histoire

Eté 1776, la rupture est consommée entre l'Angleterre et les "insurgents", partisans de l'indépendance des colonies anglaises en Amérique du Nord.

En janvier 1779, de retour d'Amérique où il s'était porté volontaire au service de la cause américaine, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, gentilhomme français âgé de 21 ans, s'efforce d'obtenir pour elle le soutien officiel de la France.

Il réussit à convaincre le roi Louis XVI et son état-major d'apporter une aide militaire et financière aux troupes du Général Washington.

Le 21 mars 1780, le jeune major général de La Fayette embarque à bord de l'Hermione. Il part combattre aux côtés des insurgés américains qui luttent pour leur indépendance.

Il débarque à Boston après 38 jours de traversée et rejoint le général Washington pour lui annoncer l'arrivée imminente des renforts français.

Dix-huit mois plus tard, les insurgents américains, auxquels s'est joint La Fayette remportent dans la baie de la Chesapeake sur mer, puis à Yorktown sur terre des victoires décisives avec l'appui des troupes françaises conduites par Rochambeau et de Grasse.

Mise à l'eau de l'Hermione

La mise en eau ( La Charente ) de la forme de radoub dans laquelle l'Hermione a été construite dans une forme de radoub classée Monument historique, sorte de «berceau» de pierre qui a permis l’installation d’un ensemble de passerelles et coursives rendant possible la découverte du navire tout au long de sa construction. C'est ainsi que depuis juillet 1997, plus de 2 millions de visiteurs sont déjà venus découvrir cette aventure et suivre le travail (à la manière du XVIIIème siècle) des charpentiers, menuisiers, forgerons, gréeurs, calfats, voiliers..

 l'Hermione a été construite dans une forme de radoub classée Monument historique, sorte de «berceau» de pierre qui a permis l’installation d’un ensemble de passerelles et coursives rendant possible la découverte du navire tout au long de sa construction.

l'Hermione a été construite dans une forme de radoub classée Monument historique, sorte de «berceau» de pierre qui a permis l’installation d’un ensemble de passerelles et coursives rendant possible la découverte du navire tout au long de sa construction.

La mise en eau de la Charente, en 2012

La mise en eau et les premiers essais en mer sont réalisés en automne 2012.
2013 a êté l'année de l'installation des mâts ( qu'il faudra enlever à nouveau pour pouvoir arriver à la mer !, car il y a des ponts )
Arrivée en mer prévue pour automne 2014.
Départ en Amérique en 2015, pour refaire le voyage de Lafayette ...si le financement ( 5 millions de dollars ) est réuni...

Ici on peut bien apprécier le bassin à flot où on installe les trois mâts et 1 500 m2 de voilure. L'audio est en anglais...sorry

Pose de la mâture au cabestan manuel, comme à l'époque. Pose de la Voilure prévue pour le printemps 2014

Comentar este post

¡Somos sociales!

Ultimos Posts